Jeux de cartes

Jeux de cartesLes cartes à jouer auraient été inventées en Chine, aux alentours du VIIe siècle et sont devenues populaires en Europe à la fin du XIVe siècle. C’est certainement l’une des plus belles démonstrations de l’ingéniosité dont peut faire preuve l’esprit humain à partir d’une cinquantaine de simples petits cartons illustrés. Les hommes, dans leur désir perpétuel de s’adonner au jeu, au divertissement, à la compétition entre eux ou envers eux-mêmes, ont bien vite compris et exploité le potentiel récréatif des cartes à jouer. Tout réside dans l’art de combiner des possibilités mathématiques à des talents tels que le sens de l’observation, la dextérité, la rapidité, la stratégie, la chance et l'audace.

 

Jeux de cartesDe nos jours les cartes à jouer sont toujours aussi populaires auprès des petits comme des grands à la grandeur de la planète et les Québécois en sont de fervents amateurs.

Puisque vous aimez les jeux de cartes T’iga, nous avons le plaisir de vous offrir aussi les règles de plusieurs autres jeux parmi les plus connus du public. Pour jouer et vous divertir seul, en famille ou entre amis, il vous suffit d’avoir un jeu de cartes traditionnelles.

Afin que vous trouviez facilement les jeux les plus adaptés aux jeunes enfants, nous les avons séparés en deux catégories, sous deux onglets différents.

 

Un peu d’informations…

Jeux de cartesL’expression « jeu de cartes » désigne à la fois un ensemble complet de cartes nécessaires pour pratiquer un jeu de société (jeu de 32 cartes, jeu de 52 cartes ou de 54 cartes avec les jokers, jeu de tarot) ou un jeu de société utilisant comme matériel exclusif ou pratiquement exclusif des cartes à jouer traditionnelles ou spécifiques à ce jeu.

Il existe plusieurs types de jeux de cartes auquelles on peut jouer de différentes manières. Les jeux de cartes traditionnelles occidentaux sont généralement composés de 32 ou 52 cartes assorties éventuellement d’un ou plusieurs jokers. Le jeu de 32 cartes comporte 8 cartes de chacune des quatre couleurs :
pique ♠, cœur ♥, carreau ♦ et trèfle ♣.

Le jeu de 32 cartes est essentiellement utilisé pour pratiquer la belote et ses dérivés comme le Piquet et la Manille.

On y trouve :

Les figures

  • Roi, dame et valet
Dans certains jeux, elles constituent les honneurs (les plus fortes cartes). On les appelle aussi « habillés » ou « peintures ».

 

Les cartes blanches
  • l’As
  • 10, 9, 8 et 7
Ces dernières sont souvent appelées « petites » du fait que dans la majorité des jeux elles sont les plus faibles.


Format des cartes

Les cartes à jouer de format « bridge » mesurent environ 56 mm × 87 mm. Les jeux de cartes de format « poker » sont plus larges, soit 63,5 mm x 88,9 mm.

Vocabulaire

Il existe un vocabulaire particulier commun pour jouer aux cartes.

  • L'atout : désigne la couleur ou la série de cartes qui, dans certains jeux, reçoit un statut privilégié.
  • Le banquier : est, dans les jeux pertinents, le gérant des finances de la partie : il paye les gagnants et encaisse l’enjeu des perdants.
  • Battre (ou brasser) : mélanger les cartes entre deux manches ou entre chaque partie.
  • Couper : prendre une partie des cartes sur le dessus du paquet pour les placer sous le paquet. Le joueur chargé de couper le paquet est généralement un autre joueur que celui qui bat les cartes durant le jeu. Désigne aussi dans certains jeux l’action de jouer une carte atout pendant un pli où l’atout n’est pas la couleur demandée.
  • La défausse : désigne l’emplacement où les joueurs disposent, généralement face visible, les cartes dont ils se débarrassent durant la partie.
  • Donne : désigne dans la plupart des jeux de cartes la période de jeu (ou l’ensemble des actions ayant cours pendant cette période) qui commence par la distribution des cartes et se termine lorsque plus aucune carte ne peut être jouée.
  • Le Joker (une frime au Québec) : est généralement en paire, sa fonction est très variée, mais généralement il permet de remplacer n’importe quelle autre carte.
  • La main : désigne les cartes détenues par un des joueurs.
  • La pioche (le talon ou la pige au Québec) : désigne le paquet de cartes restantes et non distribuées, souvent retournée « face cachée » dans lequel les joueurs peuvent ou doivent « piocher » (piger) une carte selon les règles.
  • Le pli (levée) : désigne l’ensemble des cartes jouées pendant un tour de jeu et généralement ensuite ramassées par le joueur ayant gagné ce tour. Désigne aussi le tour de jeu proprement dit.
  • Le ponte : est dans les jeux de hasard concernés (baccara, pharaon, roulette, etc.), la personne qui joue contre le banquier.

 

Jeux de cartes pour adultes          Jeux de cartes pour adultes

Jeux pour enfants                 -                Jeux pour adultes  

icon-adjust Quoi de neuf?

Les nouvelles de JeuxTiga.net